Equilibrisme inapproprié, ministère superflu

Bah Amadou Oury, vice-président de l'UFDG
Bah Amadou Oury, vice-président de l’UFDG

Parmi les nouvelles appellations et nominations du gouvernement de A. Tidiane Souaré, un portefeuille et son titulaire inspirent quelques remarques.

  1. Au nom d’une certaine conception du gouvernement d’union, on note l’entrée au gouvernement de plusieurs figures de ce qui tient lieu d’opposition politique en Guinée. Ainsi, Amadou Oury Bah, vice-président de l’UFDG et ancien collègue de feu Alfa Ibrâhîm Sow et de Bâ Mamadou, s’est vu attribuer le portefeuille de la Réconciliation Nationale, de la Solidarité et des Relations avec les Institutions. Le nom du ministère est long. Certes. Mais il cache mal la superfluité voire l’aberration même de sa création. Au fond, on a tout simplement cherché à noyer le poisson en associant autant de bénéficiaires à la distribution des postes ministériels. Au détriment de la recherche de solutions aux problèmes qui étouffent le pays.
  2. Au plan politique, le président de l’UFDG, Cellou Dalen, se débarasse adroitement d’un vice-président qui, en tant que co-fondateur du parti, a plus d’ancienneté à la tête de l’UFDG. Après la mise à la touche de Bâ Mamadou —devenu président d’honneur— l’ancien Premier ministre a désormais la voie libre pour diriger la maison à sa guise. C’est la victoire d’un Diallo sur deux Bah !
  3. L’invocation de la Réconciliation Nationale procède de la démagogie et du cynisme. Elle dénote une volonté délibérée et un plan machiavélique, visant à torpiller l’impérieuse quête de justice pour les crimes commis durant un demi-siècle de dictature (Sékou Touré) et de despotisme (Lansana Conté).
  4. Il est étrange qu’un intellectuel de l’opposition se prête à cet équilibrisme inapproprié, typique des épigones du PDG, dont M. Bah Oury ne fait pas partie. A la tête de ce ministère-bidon et mort-né, il a tout à perdre. Rien à gagner !

Tierno S. Bah

Tierno Siradiou Bah

Author: Tierno Siradiou Bah

Founder and publisher of webAfriqa, the African content portal, comprising: webAFriqa.net, webFuuta.net, webPulaaku,net, webMande.net, webCote.net, webForet.net, webGuinee.net, WikiGuinee.net, Campboiro.org, AfriXML.net, and webAmeriqa.com.

Leave a Reply