Apha Condé : vulgaire et irrespectueux président

Président Alpha Condé, Conakry, Oct. 2011
Président Alpha Condé, Conakry, Oct. 2011

Dieu seul sait ce que le prêtre qui a élevé Alpha Condé a fait avec lui. En effet, nous savons tous que depuis longtemps l’Eglise est devenue l’asile des pédophiles. Le déséquilibre social d’Alpha Condé, ses contradictions, son acharnement contre une catégorie de Guinéens fondé sur leur appartenance ethnique, son comportement instable, asocial et impulsif, dénotant une absence apparente de sens moral se résument en un seul mot: psychopathie.

Tout récemment, irrespectueux, le Président guinéen Alpha Condé disait à la TV que:

“Même la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a”.

Il s’agit là des termes de banlieue parisienne qui ne sont pas du vocabulaire d’un adulte respectable en Guinée.

Après avoir échoué dans son aventure du riz du changement (il a communisé le secteur croyant faire mal aux commerçants peuls), il revient à ceux qu’il continue à diffamer et qu’il veut détruire à tout prix. C’est ainsi qu’il a décidé le 12 avril 2012 à faire publiquement appel aux commerçants pour qu’ils reprennent les choses en main.

Toute la Guinée le sait, Lansana Conté avait fait cette expérience et échoué. Pourquoi Alpha Condé a-t-il utilisé les maigres ressources financières qu’il a trouvées pour la même chose avec les mêmes acteurs ?

Complexé et haineux qu’il est, Alpha Condé, même en faisant appel à ces hommes d’affaires sans lesquels le pays plongera de plus en plus dans la misère, il les insulte. Prochainement,

« L’État n’importera pas de riz. … Les commerçants peuvent revendre et distribuer le riz aux populations à condition qu’ils ne fassent pas de trafic de drogue ni de faux billets »,

dit-il dans son message d’appel aux commerçants pour une rencontre avec eux ce samedi 16 avril 2011 au palais du peuple (Lire).

Alpha Condé n’est pas de bonne foi et sa haine des peuls riches en général est immesurable. Il veut les détruire, même au risque de rendre toute la Guinée malheureuse.

Quand est-ce qu’un seul commerçant a-t-il été mis en cause dans le trafic de drogue ou de faux billets en Guinée ? Sous son impulsion, le CNDD a mené des enquêtes dans la transparence pour démasquer les narcotrafiquants tellement qu’Alpha Condé croyait les trouver dans les boutiques peules.

Ce sont des hauts cadres de l’Etat et de l’armée en majorité soussous (famille de Conté) et malinkés qui sont découverts dans ce trafic en Guinée. C’est sous la protection de l’armée et de la police que des avions colombiens déchargeaient de la cocaïne dans notre pays, à Conakry, Faranah et à Boké. Pas de Fouta, pas un seul homme d’affaires peul dans le réseau.

Alpha Condé tend la main à Mathurin Bangoura, M’Bemba Bangoura, Lansana Kouyaté dont le ministre de l’intérieur Bo Keita a été impliqué dans ce trafic et à sa connaissance (son gouvernement se servira de l’argent de la drogue). Pourquoi ce Monsieur continue-t-il d’accuser les autres de ce que son entourage direct est coupable ? Comment un soi-disant Professeur en droit peut-il accuser et diffamer sans fournir aucune preuve ? Le syndicat des commerçants devrait porter plainte contre le premier magistrat du pays pour diffamation et atteinte à leur honneur, même si la plainte n’aboutira pas. Le monde le saura et se fera une image du personnage raté qui est appelé Président en Guinée.

Les hommes d’affaires doivent se tenir en garde et ne pas tomber dans les filets de ce président vulgaire et haineux. Il continue à insinuer qu’ils sont impliqués dans le trafic de drogue, un délit pour lequel il pourrait les faire poursuivre partout dans le monde si on lui donne la possibilité de prétendre fournir une preuve contre eux. En acceptant de revenir dans ce marché, ils ramènent leur argent dont il a besoin et exposent leurs magasins aux descentes de Tiégboro qui peut transporter de la drogue dans leurs magasins et inviter la RTG à filmer les preuves. Ainsi, après l’argent des cambistes, c’est celui des grands commerçants qui sera confisqué par le régime Alpha en quête de devises.

Rappelez vous que l’armé garde encore les 7 tonnes de cocaïnes pour lesquelles Pivi, Saa Alfonse et Tiégboro ont fait tuer 45 policiers en juin 2008.

Namory Condé

Author: Tierno Siradiou Bah

Founder and publisher of webAfriqa, the African content portal, comprising: webAFriqa.net, webFuuta.net, webPulaaku,net, webMande.net, webCote.net, webForet.net, webGuinee.net, WikiGuinee.net, Campboiro.org, AfriXML.net, and webAmeriqa.com.

Leave a Reply