Morts victimes du régime d’Alpha Condé

Liste partielle des morts
victimes du régime d’Alpha Condé

Alpha Condé avait promis de reprendre la férule de l’autocratie mortelle de Sékou Touré. Son slogan électoral est devenu depuis un rituel violent et une routine meurtrière. ll ne dispose peut-être pas d’un Camp Boiro entre quatre murs. Mais il a transformé les rues de la banlieue de Conakry (sans oublier les victimes de Zogota, Siguri et d’ailleurs) en zones de chasse à l’homme, en champs de tir et en corridors de la mort, où ses agents prennent les jeunes manifestants de l’opposition pour du gibier qu’ils abattent  froidement à bout portant.

La liste partielle suivante est la conséquence de la politique anti-démocratique de l’usurpateur qui prétendait endosser le manteau de Nelson Mandela et de Barack Obama.

Tierno S. Bah

Prénoms/Nom Age Occupation
Mamadou Bailo Bah 25 ans marchand
Alpha Ousmane Barry 23 ans étudiant
Abdoul Gadiri Diallo 29 ans marchand
Alseiny Sow 18 ans mécanicien
Mamadou Adama Diallo 13 ans élève
Abdoul Bandiougou Barry 14 ans élève
Amadou Touppé Diallo 28 ans élève
Amadou Diouldé Diallo 29 ans marchand
Mamadou Oury Barry 22 ans étudiant
Elhadj Salmana Barry 19 ans élève
Alhassane Sylla 22 ans mécanicien
Amadou Téla Bah 23 ans
Abdoulaye Sow 16 ans
Thierno Abdoul Bah 18 ans élève
Mamadou Aliou Bah 21 ans
Boubacar Diallo
Thierno Bella Sow
Mamadou Lamarana Diallo
Souleymane Chérief Diallo
Ousmane Barry
Thierno Amadou Korka Diallo
Mamadi Camara
Albert Fara Touré
Mamadou Diaouné
Tierno Siradiou Bah

Author: Tierno Siradiou Bah

Founder and publisher of webAfriqa, the African content portal, comprising: webAFriqa.net, webFuuta.net, webPulaaku,net, webMande.net, webCote.net, webForet.net, webGuinee.net, WikiGuinee.net, Campboiro.org, AfriXML.net, and webAmeriqa.com.

Leave a Reply