Moussa Dadis Camara sur le grill

Corps des victimes du massacre du 28 septembre 2009

L‘enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry reprend. Des magistrats guinéens devraient prochainement interroger à nouveau, à Ouagadougou, l’ancien chef de la junte Moussa Dadis Camara.

Après avoir longtemps piétiné, l’enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 en Guinée progresse enfin. Trois magistrats guinéens vont se rendre à Ouagadougou afin d’entendre de nouveau Moussa Dadis Camara, l’ancien chef de la junte déjà brièvement auditionné comme témoin, le 23 juillet (une audition qu’avait appuyée Alpha Condé en téléphonant à Blaise Compaoré, son homologue burkinabè).

Mais les juges espèrent tirer davantage de lui et peuvent compter sur le soutien de trois membres du gouvernement, en première ligne pour faire avancer l’enquête :

  • le ministre de la Justice, Cheikh Sako
  • le ministre des Affaires étrangères, Louncény Fall,
  • le ministre aux Droits de l’homme, Khalifa Gassama Diaby

A Conakry, aussi, d’autres auditions vont avoir lieu, celles notamment de deux ex-ministres :

  • Fodéba Isto Keira (Jeunesse et Sport)
  • Claude Pivi Togba (Sécurité présidentielle)

Les juges souhaitent également entendre l’ex-président Sékouba Konaté, ministre de la Défense à l’époque des faits.

Anoter que la Cour pénale internationale (CPI) est censée évaluer tous les six mois les avancées de l’enquête. Mais que, lors de leur dernière visite à Conakry, en juin, les enquêteurs du bureau du procureur ont fait savoir que ce serait la dernière.
A cause du virus Ebola.

Jeuneafrique.com

Author: Tierno Siradiou Bah

Founder and publisher of webAfriqa, the African content portal, comprising: webAFriqa.net, webFuuta.net, webPulaaku,net, webMande.net, webCote.net, webForet.net, webGuinee.net, WikiGuinee.net, Campboiro.org, AfriXML.net, and webAmeriqa.com.