Corruption minière : Afrique – USA

Robert Capers, Procureur fédéral, Eastern District de New York
Robert Capers, Procureur fédéral, Eastern District de New York

L‘enquête des autorités judiciaires américaines sur l’affaire de corruption minière en Afrique se poursuit. Elle réflète la détermination de l’administration Obama à appliquer la loi Foreign Corrupt Practices Act (FCPA), promulgée en 1977. Cette législation interdit aux sociétés et aux dirigeants d’affaires américains de verser des paiments aux représentants de gouvernements étrangers afin d’obtenir — ou de conserver — des contrats de business. Il s’agit ici des transactions soupçonnées illicites de la société-écran, Africa Management Limited (AML), financée depuis 2007 par Och-Ziff Capital Management Group, une firme géante de Wall Street au capital de US$39 milliards.

Lire Conakry : plaque-tournante de l’Escroquerie internationale

Un intermédiaire de AML, le Gabonais Samuel Mebiame, a été arrêté et inculpé le 16 août dernier. Son dossier (No. 16-mj-752) relève de la compétence de Robert L. Capers, procureur fédéral, Eastern District de New York, et membre de l’unité d’intégrité publique.

Tokyo Sexwale, PDG de la société Mvelaphanda
Tokyo Sexwale, PDG de la société Mvelaphanda

Walter Hennig, président de la firme Palladino
Walter Hennig, président de la firme Palladino

Dans ce sens, le journal sud-africain Business Day a révélé hier que la justice américaine ne se contenterait plus d’infliger des amendes sévères aux contravenants de la loi FCPA. Elle viserait désormais à punir les cerveaux de l’affaire en les forçant à comparaître devant le juge et en réclamant des peines de prison. Selon Business Day, les personnalités  suivantes sont suspectes aux yeux des enquêteurs américains :

  • Tokyo Sexwale : ancien bagnard de Robben Island avec Nelson Mandela, politicien, membre de la direction de l’ANC et businessman, président de la firme Mvelaphanda (Afrique du Sud)
  • Walter Hennig, président de Palladino Holdings (Afrique du Sud)
  • Daniel Och, président directeur-général de Och-Ziff Capital Management (USA)
  • Alpha Condé, président de la République de Guinée
  • Des officiels du Niger et du Tchad

Lire (a) US seeks individual scalps in probe of Och-Ziff bribery in Africa (b) Cape Town tycoon linked to mining bribery (c) L’insondable Walter Hennig (d) High noon at the Guinea corral (e) Le coup de trop du groupe Steinmetz

Tierno S. Bah

Tierno Siradiou Bah

Author: Tierno Siradiou Bah

Founder and publisher of webAfriqa, the African content portal, comprising: webAFriqa.net, webFuuta.net, webPulaaku,net, webMande.net, webCote.net, webForet.net, webGuinee.net, WikiGuinee.net, Campboiro.org, AfriXML.net, and webAmeriqa.com.