Video

Films/Video

Ces  films documentaires et vidéos montrent la nature et l’horreur de la dictature de  Sékou Touré et d’autres tyrans : Augusto Pinochet, Hissène Habré, Jean-Claude “Baby” Duvalier, Slobodan Milošević, etc.

  1. A travers des documents et des témoignages, La danse avec l’aveugle retrace l’histoire politique de la Guinée depuis son indépendance en 1958, jusqu’en 1978. Le film est une dénonciation graphique et incontestable du régime guinéen : tortures, exécutions sommaires, exil, émigration, etc.
  2. Allah Tantou fut le premier film africain à confronter les conséquences personnelles et politiques énormes des violations des droits de l’homme endémiques sur le continent. Utilisant les vidéos et les lettres paternelles, ainsi que les reportages et la mise en scène cinématographique, David Achkar reconstitue la vie de son père, qui fut parallèle à la montée et à l’effondrement des espoirs de l’Afrique, nés de l’indépendance.

Video documentaire

Ancien élève de l’Ecole technique Breguet de Paris et choréographe des Ballets Africains de Keita Fodeba, Marof Achkar devint une personnalité éminente dans le régime post-colonial de Sékou Touré. En tant que représentant de la Guinée à l’ONU — où il remplaça Telli Diallo —, il fut un ambassadeur et porte-parole international éloquent pour les causes africaines, président de la Commission spéciale sur l’Apartheid et un proche collaborateur du Secrétaire général U Thant (Birmanie). Rappelé à Conakry en 1968, il fut emprisoné et secrètement fusillé en 1971. Sa famille fut expulsée de Guinée et ne reçut notification de sa mort qu’après la disparition de Touré en 1984.

A présent, Allah Tantou, un hommage émouvant du fils au père, s’inscrit dans le ré-examen douloureux du passé de l’Afrique et dans le débat continu sur son futur.