webGuinée
Presse écrite


Anniversaire
Recueillement pour Telli Diallo

Le Lynx. n° 364, 15 mars 1999


L'histoire nous enseigne que certains hommes bien que disparus physiquement ne meurent jamais. Boubacar Telli Diallo fait partie semble-t-il, de ceux-là. 1er mars 77 — 1er mars 99 il y a de cela 22 ans, 11 mois et 28 jours, depuis que qu'il a disparu dans les prisons de la la défunte révolution zigouilleuse. Comme d'autres valeureux fils de notre pays. Il avait été arrêté le 18 juillet 76, il est mort le 1er mars 77 dans la cellule nș 59, du camp Boiro. Après 7 mois et 18 jours de diète noire [1 et 2 ].

Pour célébrer ce 22è anniversaire, la Fondation Diallo Telli, sise au quartier Belle-vue, commune de Dixinn a choisi la journée du dimanche 28 février 1999 à son siège. Il y avait

Deux groupes de lecture du Coran. Un sur le charnier de Nongo pour faire le « Fida'u » (recueillement) et l'autre au domicile pour faire les cantiques à la mémoire du défunt. Entre 13h et 14h30, les organisateurs ont offert une réception aux sympathisants. Dans son allocution de circonstance, veuve Kadiatou Telli Diallo a dit:

« La Fondation Diallo Telli n'est pas une entreprise familiale, c'est une Fondation Guinéenne, Africaine, et Internationale. A l'image de l'éventail de la carrière du Premier représentant permanent de notre pays aux Nations Unies (ONU) à New York et du Premier Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) ».

Objectif ? oeuvrer pour le respect et la protection de la personne humaine, le renforcement de la solidarité et de l'unité africaine, maintien de la paix, et le développement de la coopération entre les peuples d'Afrique et du monde.
Vaste programme! Mme Diallo conclut:

« Je supplie, à genoux, toutes les victimes de tous les horizons, de pardonner (!?) sans jamais rien oublier. »

C'est sans doute moins onéreux que d'y mettre un terme!

[La Fondation fait erreur en invoquant le pardon. Une telle attitude perpétue l'impunité. Elle conduit à la passivité d'une société civile agenouillée, acceptant de manière fataliste le terrorisme d'Etat du PDG, les bavures policières de la 3ème république, dénoncés par ailleurs par Amnesty International, le président de l'Assemblée nationale, l'OGDH, etc. La Fondation devrait plutôt contribuer ses modestes moyens matériels et ses considérables ressources humaines à l'accomplissement de la mission consistant à :

selon la loi, les perpétrateurs de l'assassinat de Telli Diallo, — et de milliers d'autres personnes, guinéennes, africaines et étrangères — agissant sur ordre de Sékou TouréTierno S. Bah]

Puis c'est à Dr Rachid Touré vice-président de la Fondation de magnifier et glorifier l'oeuvre de feu Telli Diallo, avant de retracer son itinéraire. de son Porédaka natal, au Minstère de la Justice via le Sénégal, la France, New York et Addis Abeba où il a occupé des postes de responsabilité importants. Il rentre au bercail pour occuper le poste de ministre de la justice, puis le camp Boiro avec la diète noire. Un bref aperçu sur l'homme, qui va déclencher les larmes. Des élèves du groupe scolaire Diallo Telli présenteront des poèmes dédiés à la mémoire de celui dont leur école porte le nom. Avec des “Plus jamais ça ! ” Avant de boucler cette journée de recueillement et de souvenir, veuve Telli Diallo, à la tête d'une délégation, se rendra au charnier de Nongo, pour se recueillir à la mémoire de tous les martyrs de l'injustice.

Barry Ibrahima Sory


Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo